Pour une éducation précoce et innovatrice des enfants porteurs de trisomie 21
Pour une éducation précoce et innovatrice des enfants porteurs de trisomie 21
Pour une éducation précoce et innovatrice     des enfants porteurs de trisomie 21

ACTUALITE

    

Bilans Eg-Training

Bilan individuel Eg Training

par Helen Woodrow

Les 17-18-19-20 octobre 2017

  

Tous nos ateliers

Langues étrangères, cuisine, lecture, maths : A découvrir

                     

La Méthode Cloé

Pour l’acquérir,

Consultez notre page spéciale !

  

" Cartouches Vides "

Un geste pour Paul, et un geste pour l'environnement ...

  

   

Association AkroPAUL

8 rue Saint Joseph

51000 Châlons en Champagne

 

 

 

Pourquoi leur apprendre à lire  ?

   

Hier, je prenais mon cours d’anglais hebdomadaire. Je dois avouer que jamais je n’ai appris l’anglais, mes études très littéraires m’ayant orientée vers l’allemand le latin et le grec. C’est le jour de mes 60 ans que j’ai décidé de m’y mettre. Comme un bébé, avec toutes les difficultés d’un apprentissage tardif :

En Anglais, j’ai donc 5 ans, l’âge de la maternelle. Je suis très fière de mes progrès…Mais, mais, mais…Mon professeur parle : Anglaise pur jus et son discours est comme un léger brouillard ; quelques mots très distincts et compréhensibles arrivent à mon cerveau et je m’accroche à ces bribes de sens pour tenter une compréhension globale. Effort considérable et désespéré de comprendre cette « oralisation » qui m’échappe.

Et là, je m’entends dire à mon professeur: «  S’il vous plaît, vous pouvez m’écrire la phrase ? ».

Elle obtempère et devant la phrase écrite, tout s’éclaire : je comprends.

Tout apprenant d’une langue étrangère connaît cette situation.

 

Et je suis projetée, tant d’années en arrière, à ces mots de Simon, jeune porteur de trisomie 21, qui m’écoutant de ses yeux écarquillés, me demande soudain : « Ecris site pé »

Car Simon, âgé de 6 ans, qui vient juste de m’être présenté, a un retard de langage et un trouble d’articulation majeurs.

C’est ainsi qu’ont commencé mes recherches sur les liens entre Oral et Ecrit.

C’est ce qui m’a conduite à apprendre à lire et à écrire en même temps aux jeunes porteurs de trisomie 21.

Je me rappelle que lors de mes premières conférences, les enseignants, outrés, quittaient la salle et les insultes à mon sujet étaient légions !

Pourtant, j’ai persévéré car les expériences que je multipliais me confortaient : c’est ce qui a abouti à la création de la méthode CLOE : apprentissage visuel du langage oral et écrit par tous nos sens, simultanément.

La lecture aide le langage oral à se mettre en place. Elle est garante de l’insertion sociale du porteur de trisomie 21 et de sa modification cognitive.

40 ans après, toutes les recherches scientifiques anglo-saxonnes corroborent ce fait.

 

Parents, je vous en conjure, apprenez à lire à vos enfants dès les premiers mois de la vie !

Pourquoi ?

Parce que les recherches récentes montrent que l’homme est un animal essentiellement visuel et que c’est un canal moteur d’apprentissage essentiel.

La connaissance et la mémorisation par l’œil est fondatrice de tout savoir.

Je ne compte plus les patients à qui j’ai appris à lire précocement par une méthode spécifique syllabique et analytique. Cet apprentissage a décuplé les capacités orales

  • D’un point de vue articulatoire pur : chaque son écrit faisant l’objet d’une étude articulatoire précise, avec des répétitions de mots, de phrases puis de textes pour maîtriser l’articulation
  • D’un point de vue du vocabulaire : là encore les recherches sur le développement de l’intelligence montrent que plus le vocabulaire se développe, plus les possibilités cognitives augmentent.
  • Du point de vue grammatical et pour la construction de la phrase, l’apprentissage des mots clés (les articles, pronoms, etc.), charnière essentielle dans l’émission orale correcte, passent par l’écrit qui facilite et fixe leur mémorisation !

 

Par pitié arrêtez d’écouter ceux qui disent : « Mais enfin leur apprendre à lire est une ineptie, puisque ils ne savent pas parler ». Discours classique des enseignants.

 

Les recherches inversent ce discours : elles prouvent l’assertion suivante pour laquelle je me bats et à laquelle j’ai consacré toute mon énergie contre vents et marées :

Apprenez-leur à lire, ils apprendront ainsi à parler !

Ainsi s’ouvriront pour eux les portes du savoir et de sa saveur.

 

Claude DELLA COURTIADE


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
AkroPAUL - Juillet 2013 - Tous droits réservés